Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 21:42

sverigedemokraterna

Un parti politique suédois vient pour la première fois de dépasser le seuil des 4 % permettant d'intégrer le Parlement (Riksdag) en faisant ouvertement campagne pour l'assimilation totale des migrants ou pour leur retour dans leur pays d'origine. Le parti des "démocrates de Suède" (Sverigedemokraterna) aurait obtenu 6,2 % des suffrages soit plus du double du résultat enregistré lors des dernières élections législatives en 2006 (2,9 %).

 

Ce résultat marque la fin d'une exception suédoise en matière d'immigration. Le royaume aux trois couronnes n'avait jamais consacré de force politique prônant le retour des étrangers comme l'avait illustré l'échec de la campagne du parti "Nouvelle démocratie" (Ny demokrati) en 1994. La Suède faisait ainsi figure d'exception au regard de la situation prévalant au Danemark ou en Norvège où les forces politiques d'extrême droite sont bien implantées. Le parti libéral du Danemark (Danmarks Liberale Parti) avait en effet remporté 26,3 % de suffrages lors des dernières élections de 2007 alors que le parti du progrès norvégien (Fremskrittpartiet) avait remporté 22,9 % des suffrages aux élections de 2009.

 

Les observateurs politiques avançaient généralement que la Suède était une terre d'immigration depuis plus longtemps et qu'elle était de ce fait préservée de la politisation des questions d'immigration. Cette explication vole désormais en éclat. L'augmentation des flux annuels des migrants depuis 2006 a peut être pesée dans la balance. De 60 000 entrées, le flux s'est désormais porté à 100 000. Le parti des démocrates de Suède a aussi su jouer des inquiétudes pesant sur l'avenir de l'Etat providence.

 

Le clip de campagne des démocrates de Suède illustre parfaitement leur programme. Il met en scène une course de vitesse entre une personne âgée en déambulateur et des femmes voilées en burqa poussant des landaux . Le message est simple: la compétition à l'aide sociale se fait au détriment de la solidarité nationale dans un contexte de pénurie de moyens.

 

L'instrumentalisation de la peur de l'autre ajoutée à l'évocation des difficultés économiques et sociales a fait mouche au sein d'un électorat très critique à l'égard des partis existants.

 

A cet égard, une étude conduite après les élections de 2006 permet de cerner l'électorat des démocrates de Suède. Il s'agit dans près d'un cas sur deux (45 %) d'un adhérent de la confédération syndicale LO qui est, en principe, organiquement liée au parti social démocrate. Les électeurs sont surreprésentés dans les secteurs de l'industrie, des services, des transports, de l'hôtellerie et de la restauration. 

 

Source: Oscarsson, Henrik & Sören Holmberg (2008) Regeringsskifte. Väljarna och valet 2006.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : L'expérience des pays nordiques: une source d'inspiration pour la France?
  • L'expérience des pays nordiques: une source d'inspiration pour la France?
  • : Les pays nordiques accumulent les paradoxes: syndicalisme fort et dialogue social, libéralisme économique et cohésion sociale, services publics performants et absence de statut de la fonction publique ... Ces contradictions apparentes méritent un détour par le nord.
  • Contact

Profil

  • Cyril Coulet
  • Spécialiste des pays scandinaves. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante : cyril.coulet@gmail.com
  • Spécialiste des pays scandinaves. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante : cyril.coulet@gmail.com

Rechercher