Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 11:35

5866-1-.jpgLes partis de la gauche radicale ont disposé pendant très longtemps d'un espace politique très restreint en raison de la prédominance  du Parti social-démocrate des travailleurs. Ce dernier réunissait en effet plus de 40% des voix lors des élections législatives de 1932 à 1991. Il réussit même à obtenir la majorité absolue des suffrages aux élections de 1940 et de 1968. 

Le poids électoral du parti social-démocrate n’avoisine plus aujourd’hui que les 30 %, ouvrant des espaces pour d'autres formations politiques. Le Parti de gauche (Vänsterpartiet), principal héritier de du premier Parti communiste suédois, est depuis 1967 la seule formation de la gauche radicale disposant d'une base électorale. Le recul du parti social-démocrate à la fin des années 1990 et dans les années 2000 a été très profitable au Parti de gauche, qui a su capitaliser sur la défiance vis-à-vis de l’UE .

Le repli électoral continu des sociaux-démocrates aux élections législatives de 2006 puis européennes de 2009 les a conduits, à l’approche du scrutin législatif de l’automne 2010, à constituer le 7 décembre 2008, une alliance avec le Parti de gauche et les Verts. Ce rapprochement a été conforté par le changement d’attitude de la principale centrale syndicale suédoise (Landsorganisationen i sverige – LO) qui, chasse gardée jusque-là du Parti social-démocrate des travailleurs, a exprimé sa sympathie pour le Parti de gauche. Cet ancrage syndical s’accompagne d’un solide enracinement des différentes forces politiques dans la société via l’existence de groupes d’action collective.

En marge de la scène partisane, la Suède compte un certain nombre de mouvements autonomes dont un des plus actifs est Action antifasciste. Apparus dans les années 1990, prônant la désobéissance civile et, pour certains, le recours à la violence, ceux-ci n’entretiennent pas de lien avec les formations politiques de la gauche radicale.



Ce billet est la présentation de l'article rédigé pour le numéro 16 de la revue Grande Europe, éditée par la Documentation Française. Le dossier est accessible ici.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : L'expérience des pays nordiques: une source d'inspiration pour la France?
  • L'expérience des pays nordiques: une source d'inspiration pour la France?
  • : Les pays nordiques accumulent les paradoxes: syndicalisme fort et dialogue social, libéralisme économique et cohésion sociale, services publics performants et absence de statut de la fonction publique ... Ces contradictions apparentes méritent un détour par le nord.
  • Contact

Profil

  • Cyril Coulet
  • Spécialiste des pays scandinaves. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante : cyril.coulet@gmail.com
  • Spécialiste des pays scandinaves. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante : cyril.coulet@gmail.com

Rechercher