Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 23:28

25_05_Syndicats_manifestation_630_420_scalewidth_630.jpgLes comparaisons entre les syndicats français et ceux des pays nordiques se heurtent rapidement à l'absence de données précises sur le nombre d'adhérents auprès des grandes confédérations syndicales françaises.

 

Les deux universitaires spécialistes du monde syndical français Dominique Andolfatto et Dominique Labbé ont conduit une étude sur cette question intitulée "Les syndiqués en France 1990-2006".

 

Les résultats de cette étude sont venus infirmer les chiffres présentés par les confédérations syndicales. Ils permettent à ce titre de mieux cerner les spécificités du syndicalisme français.

 

D'après cette étude, les effectifs des confédérations syndicales seraient les suivants:

  • CGT: 525 000 adhérents
  • CFDT: 450 000 adhérents
  • FO: 310 000 adhérents
  • CFTC: 105 000 adhérents
  • CFE-CGC: 80 000 adhérents
  • Unsa: 135 000 adhérents
  • FSU: 120 000 adhérents
  • Solidaires: 80 000 adhérents

 

La France compterait ainsi 1,9 millions de personnes syndiquées (dont 200 000 retraités) pour une population active de 28,3 millions de personnes. A titre de comparaison, la Suède comprendrait 2,79 millions de personnes syndiquées pour une population active de 4,5 millions de personnes.

 

Le taux de syndicalisation en France s'établirait ainsi à 7,5% alors qu'il est de 52% en Norvège, 68% en Suède, 69% au Danemark et 74% en Finlande. La spécificité française tient alors à une implantation syndicale dans les entreprises plus élevée que le taux de syndicalisation de la population. En effet, les délégués syndicaux permettent d'assurer une représentation syndicale dans 55% des lieux de travail en France contre 68% des lieux de travail au Danemark, 81% en Finlande ou 86% en Suède.

 

L'écart entre le taux d'implantation des syndicats et le taux de syndicalisation permet d'éclairer le choix retenu pour la réforme de la présomption irréfragable de représentativité. Il n'en reste pas moins que les trois principales confédérations syndicales françaises comprennent moins d'adhérents à elles trois que la première confédération syndicale suédoise ou danoise ...

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bahri 28/11/2014 21:27

Aprés il faut pas s'étonner que nos salaires restent bas et que nos droit soit si peu respecter fasse au patron.

Review Omni Tech 07/10/2014 14:40

Oh my GOD! I think that looks like almost everyone in the country is part of either one of the union. Or, are these some fake figures these people build up for the publicity and acceptance. Well, God knows the truth.

montorgue 06/01/2014 13:27

Et environ 4% qui souvent à tenir les autres en HOTAGE!! Pourquoi d'être syndiqué n'est pas obligatoire?

Présentation

  • : L'expérience des pays nordiques: une source d'inspiration pour la France?
  • L'expérience des pays nordiques: une source d'inspiration pour la France?
  • : Les pays nordiques accumulent les paradoxes: syndicalisme fort et dialogue social, libéralisme économique et cohésion sociale, services publics performants et absence de statut de la fonction publique ... Ces contradictions apparentes méritent un détour par le nord.
  • Contact

Profil

  • Cyril Coulet
  • Spécialiste des pays scandinaves. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante : cyril.coulet@gmail.com
  • Spécialiste des pays scandinaves. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante : cyril.coulet@gmail.com

Rechercher