Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 14:47

Fleurs_naye.jpg

 

J'étais l'invité de la Radio Télévision Suisse dans le cadre du programme "Histoire vivante" dont le sujet était l'extrême droite est de retour. L'interview est disponible en cliquant ici.

Repost 0
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 18:32

J'étais l'invité de Marc Voinchet pour les matinales de France Culture en compagnie de Béatrice Giblin. Vous trouverez ci-dessous la vidéo de l'intervention.


Repost 0
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 15:40

Mon dernier article est disponible gratuitement sur le nouveau site Internet de la Documentation Française. Il est accessible en cliquant ici.

 

Bonne lecture.

Repost 0
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 17:19
TF1
Mon intervention au journal télévisé de TF1 se trouve juste ici
Repost 0
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 18:32

valiseLa Suède a longtemps été présentée comme un des tenants du multiculturalisme en Europe. Il existerait en ce cas une opposition entre la tradition suédoise qui vise à préserver l'identité de groupe des migrants et la tradition française qui tenderait à assurer l'intégration de chaque individu sans égard pour sa culture d'origine.

 

Cette catégorisation est séduisante au premier abord car elle permet de caractériser les référentiels globaux qui ont présidé à la définition des politiques d’immigration de ces deux pays. Toutefois, elle ne permet pas de rendre compte des similitudes entre les politiques d’immigration et d’intégration dans les deux pays ni de la convergence croissante qui s’est opérée à partir des années 1980. Les politiques publiques suédoises n'ont promu le multiculturalisme que pendant une très courte période alors que le politiques publiques françaises ont encouragé le maintien avec la culture du pays d'origine.

 

La Suède a ainsi largement tempéré son multiculturalisme pour promouvoir une politique d’intégration. La France a tempéré son universalisme pour mieux prendre en compte la spécificité des populations immigrées dans le cadre de la lutte contre les discriminations. Bien que les deux pays conservent encore certaines de leurs spécificités, il est manifeste que leurs divergences se sont réduites.  

 

Le texte tiré de l'intervention à Stockholm est disponible (en anglais) gratuitement sur le site de Sens Public ou en cliquant ici.

Repost 0
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 21:42

sverigedemokraterna

Un parti politique suédois vient pour la première fois de dépasser le seuil des 4 % permettant d'intégrer le Parlement (Riksdag) en faisant ouvertement campagne pour l'assimilation totale des migrants ou pour leur retour dans leur pays d'origine. Le parti des "démocrates de Suède" (Sverigedemokraterna) aurait obtenu 6,2 % des suffrages soit plus du double du résultat enregistré lors des dernières élections législatives en 2006 (2,9 %).

 

Ce résultat marque la fin d'une exception suédoise en matière d'immigration. Le royaume aux trois couronnes n'avait jamais consacré de force politique prônant le retour des étrangers comme l'avait illustré l'échec de la campagne du parti "Nouvelle démocratie" (Ny demokrati) en 1994. La Suède faisait ainsi figure d'exception au regard de la situation prévalant au Danemark ou en Norvège où les forces politiques d'extrême droite sont bien implantées. Le parti libéral du Danemark (Danmarks Liberale Parti) avait en effet remporté 26,3 % de suffrages lors des dernières élections de 2007 alors que le parti du progrès norvégien (Fremskrittpartiet) avait remporté 22,9 % des suffrages aux élections de 2009.

 

Les observateurs politiques avançaient généralement que la Suède était une terre d'immigration depuis plus longtemps et qu'elle était de ce fait préservée de la politisation des questions d'immigration. Cette explication vole désormais en éclat. L'augmentation des flux annuels des migrants depuis 2006 a peut être pesée dans la balance. De 60 000 entrées, le flux s'est désormais porté à 100 000. Le parti des démocrates de Suède a aussi su jouer des inquiétudes pesant sur l'avenir de l'Etat providence.

 

Le clip de campagne des démocrates de Suède illustre parfaitement leur programme. Il met en scène une course de vitesse entre une personne âgée en déambulateur et des femmes voilées en burqa poussant des landaux . Le message est simple: la compétition à l'aide sociale se fait au détriment de la solidarité nationale dans un contexte de pénurie de moyens.

 

L'instrumentalisation de la peur de l'autre ajoutée à l'évocation des difficultés économiques et sociales a fait mouche au sein d'un électorat très critique à l'égard des partis existants.

 

A cet égard, une étude conduite après les élections de 2006 permet de cerner l'électorat des démocrates de Suède. Il s'agit dans près d'un cas sur deux (45 %) d'un adhérent de la confédération syndicale LO qui est, en principe, organiquement liée au parti social démocrate. Les électeurs sont surreprésentés dans les secteurs de l'industrie, des services, des transports, de l'hôtellerie et de la restauration. 

 

Source: Oscarsson, Henrik & Sören Holmberg (2008) Regeringsskifte. Väljarna och valet 2006.

 

Repost 0
12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 23:07

Afin de clore mon examen des politiques d’intégration dans les pays européens, je vous propose ce tableau qui récapitule en effectifs et en pourcentage le nombre de personnes d’origine étrangère dans la population des pays européens. Il est possible d’en tirer plusieurs enseignements :

  • La part de la population d’origine étrangère est très variable en Europe. Elle oscille entre 2% en Pologne et plus de 33% au Luxembourg.
  • Les pays nordiques connaissent de fortes disparités : la Suède occupe une position élevée en terme de population disposant dorigines étrangères (>10%), la Norvège et le Danemark occupent une position intermédiaire (5%>x>10%) alors que la Finlande a un niveau très faible (<5%).
  • La France occupe une position intermédiaire avec 8,1% de sa population d'origine étrangère.

 

 

Population d’origine étrangère dans les pays européens en effectifs et en pourcentage

 


 

1996

 

2000

2005

Allemagne

% de la population

9 708 500

11,9

10 256 100

12,5

*

*

Autriche

% de la population

*

*

843 000

10,5

1 100 500

13,5

Belgique

% de la population

999 200

9,8

1 058 800

10,3

1 268 900

12,1

Danemark

% de la population

265 800

5,1

308 700

5,8

350 400

6,5

Espagne

% de la population

*

*

2 172 000

5,3

*

*

Finlande

% de la population

111 100

2,1

136 200

2,6

176 600

3,4

France

% de la population

*

*

4 380 800

7,4

4 926 000

8,1

Grèce

% de la population

*

*

1 122 900

10,3

*

*

Hongrie

% de la population

283 900

2,8

294 600

2,9

331 500

3,3

Irlande

% de la population

251 600

6,9

328 700

8,7

486 700

11

Italie

% de la population

*

*

1 446 700

2,5

*

*

Luxembourg

% de la population

130 900

31,5

145 000

33,2

152 100

33,4

Norvège

% de la population

246 900

5,6

305 000

6,8

380 400

8,2

Pays-Bas

% de la population

1 433 600

9,2

1 615 400

10,1

1 734 700

10,6

Pologne

% de la population

*

*

776 000

1,6

*

*

Portugal

% de la population

529 200

5,4

522 600

5,1

661 000

6,3

République tchèque

% de la population

*

*

434 000

4,2

523 400

5,1

Royaume-Uni

% de la population

4 131 900

7,1

4 666 900

7,9

5 841 800

9,7

Slovaquie

% de la population

*

*

2 172 200

5,3

*

*

Suède

% de la population

943 800

10,7

1 003 800

11,3

1 125 800

12,4

Suisse

% de la population

1 509 500

21,3

1 570 800

21,9

1 772 800

23,8

Source : OCDE

Repost 0
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 00:55

Tableau n°6 : Classement des pays selon l’accès au marché de l’emploi en 2006


 

1

Suède

100

2

Espagne

90

2

Portugal

90

4

Italie

85

5

Suisse

75

5

Estonie

75

5

Belgique

75

8

Norvège

70

8

Pays-Bas

70

8

Finlande

70

11

Royaume-Uni

60

11

Slovénie

60

13

Slovaquie

55

13

Lituanie

55

15

Allemagne

50

16

Irlande

50

17

France

50

17

République tchèque

50

19

Autriche

45

19

Luxembourg

45

21

Hongrie

40

21

Grèce

40

21

Danemark

40

21

Chypre

40

25

Malte

30

26

Pologne

25

27

Lettonie

20

Repost 0
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 00:53

Tableau n°5 : Classement des pays selon le regroupement familial en 2006

 


1

Suède

92

2

Portugal

84

3

Italie

79

4

Slovénie

76

5

Lituanie

71

5

Finlande

68

7

Espagne

68

7

Pologne

68

7

Norvège

68

7

Malte

68

11

Royaume-Uni

61

11

Allemagne

61

11

Estonie

61

11

Belgique

61

15

Pays-Bas

59

16

République tchèque

58

17

Luxembourg

50

17

Irlande

50

17

Hongrie

50

20

France

45

21

Suisse

43

22

Lituanie

42

23

Grèce

41

24

Slovaquie

38

25

Danemark

36

26

Autriche

34

27

Chypre

32

Repost 0
11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 00:52

Tableau n°4 : Classement des pays selon la résidence permanente des migrants en 2006

 


1

Suède

76

2

Belgique

74

3

Norvège

72

4

Espagne

70

5

Royaume-Uni

67

5

Portugal

67

5

Pologne

67

5

Italie

67

5

Danemark

67

10

Pays-Bas

66

11

Malte

65

11

Finlande

65

13

Slovénie

63

13

République tchèque

63

15

Estonie

61

15

Grèce

60

17

Autriche

55

18

Allemagne

53

19

Suisse

51

19

Slovaquie

51

19

Lettonie

51

22

Hongrie

50

23

Luxembourg

48

23

France

48

25

Chypre

47

25

Lituanie

47

27

Irlande

39

Repost 0

Présentation

  • : L'expérience des pays nordiques: une source d'inspiration pour la France?
  • L'expérience des pays nordiques: une source d'inspiration pour la France?
  • : Les pays nordiques accumulent les paradoxes: syndicalisme fort et dialogue social, libéralisme économique et cohésion sociale, services publics performants et absence de statut de la fonction publique ... Ces contradictions apparentes méritent un détour par le nord.
  • Contact

Profil

  • Cyril Coulet
  • Spécialiste des pays scandinaves. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante : cyril.coulet@gmail.com
  • Spécialiste des pays scandinaves. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante : cyril.coulet@gmail.com

Rechercher